Votre locataire est-il solvable?

Votre locataire est-il solvable?

Vous vous apprêtez à louer votre bien et vous souhaitez connaître la solvabilité de votre futur locataire? Le site www.logement-pratique.com tente de répondre à vos questions.

Comment vérifier la solvabilité de votre locataire?


Il faut savoir que contrairement à ce que l’on pense un locataire disposant de revenus confortables n’est pas forcément un meilleur payeur. Tout comme un étudiant ou un locataire jeune n’est pas forcément plus bruyant. L’important pour un bailleur est de vérifier que son locataire sera en mesure d’assumer les loyers et les charges du logement.

  • Le dossier des éventuels locataires: Pour vous éviter des impayés, il vous faut vérifier que le dossier de candidature comporte les documents suivants: 1 pièce d’identité / les 3 derniers bulletins de salaire / les 3 dernières quittances de loyer /  le dernier avis d’imposition / 1 relevé d’identité bancaire (RIB). A noter: Dans le cas où la location serait mixte (bureau et habitation), pensez à demander au futur locataire un extrait K-bis pour vérifier que la société existe réellement et qu’elle est bien enregistrée au registre de la chambre de commerce.
  • Qui choisir? Vous devez choisir le candidat qui rassemble le plus de garanties possibles à savoir des revenus suffisants pour assumer les loyers et les charges et une capacité à occuper le logement le plus paisiblement possible. A noter: Aucun locataire ne doit obtenir de refus en raison de son apparence physique, de son sexe, de son origine ( religion…), de son handicap ou de son état de santé. Si vous souhaitez être davantage rassuré, vous pouvez demander au futur locataire qu’une personne se porte caution pour elle.
  • Préférez un locataire stable: En effet, lorsque vous cherchez un locataire pour votre bien, il vous faut privilégiez un candidat qui désire se stabiliser. Une personne instable risque de vous donner rapidement son congé, ce qui engendrait une baisser des revenus (loyers+charges) sur lesquels vous comptez. Montrez-vous curieux des projets de votre éventuel locataire mais ne lui faites pas subir un interrogatoire, il risquerait de ne pas donner suite à la visite s’il sent une trop grande curiosité de votre part.

 

Articles en rapport :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partenaires : immobilier site -  immobilier commerce,et,economie