L’état des lieux locatif

L’état des lieux locatif

Vous êtes sur le point d’effectuer l’état des lieux de votre logement? Que vous soyez locataire ou bailleur, le site www.logement-pratique.com vous informe sur le déroulement de ce rendez-vous incontournable pour les deux parties.

Qu’est-ce-que l’état des lieux?

L’état des lieux est un contrat établit et rédigé à la remise des clés. Il a pour but de notifier dans quel état se trouve le logement au début et au terme de la location. Il doit être effectué en présence des deux parties à savoir le locataire et le propriétaire.

En cas d’absence d’une des deux parties, un huissier de justice peut être sollicité pour l’a remplacer. A noter: un délai de 7 jours est obligatoire. Il en est de même dans le cas où les parties ne parviendraient pas à s’entendre ou si un différent les opposait.

L’état des lieux d’entrée:

Lors de l’état des lieux d’entrée, toutes les pièces et tous les équipements doivent être scrupuleusement observés. Il ne faut pas hésiter à noter ou signaler la moindre dégradation ou autres en détails par exemple: carrelage cassé à tel endroit, peinture écaillée à tel endroit, traces d’humidité, papier peint arraché…

Il est préférable de détailler le plus possible et d’éviter les termes trop généraux comme bien, bon, mauvais,passable…Si l’électricité est coupée lors de la visite, une réserve pourra être émise par le locataire, elle est même vivement recommandée. En effet, il ne pourra pas constater le bon fonctionnement des chauffages par exemple ou autres équipements électriques.

L’état des lieux de sortie:

L’état des lieux de sortie doit être effectué avec l’exemplaire de l’état des lieux d’entrée en main. Ce qui permettra de comparer l’état du logement à la fin de la location. Il faut savoir que le locataire ne doit pas être tenu responsable du vieillissement du logement ( exemple: papier peint, peinture, moquettes passées…). Cependant, le locataire a pour obligation d’entretenir le logement qu’il occupe. Il peut donc être tenu responsable des petits dégâts pour lesquels il n’a pas effectué les réparations.

A savoir: Un locataire n’a pas le droit de réaliser de grosse transformation ( abattement de cloison par exemple…) dans le logement qu’il occupe sans en demander l’autorisation au bailleur. Dans le cas où le locataire n’aurait pas respecter ce devoir à savoir transformer le logement sans accord, les réparations de remise en état d’origine seront à sa charge.

Conclusion:

Vous l’aurez compris, votre participation est indispensable. Le locataire et le propriétaire doivent tous deux partir avec un exemplaire dûment rempli et signé par les parties.

Articles en rapport :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partenaires : immobilier site -  immobilier commerce,et,economie